L’Histoire

Le facteur d’orgues Stoltz de Paris construit en 1892
un instrument de 13 jeux répartis sur 2 claviers manuels et pédalier pour la paroisse St Laud d’Angers.

En 1936, Debierre-Gloton porte l’instrument à 18 jeux,
qui sera par la suite entreposé dans les ateliers Debierre, à Nantes,
suite aux bombardements de 1944.

C’est en 1955 que la paroisse de Montaigu fait l’acquisition de l’orgue
à 18 jeux de la paroisse St Laud d’Angers.
L’orgue est reconstruit par le facteur Beuchet-Debierre, et doté,
en 1958, d’un buffet décoratif d’occasion, celui d’un ancien orgue Cavaillé-Coll 1890,
celui de la paroisse St Ferdinand des Ternes, à Paris.

Il sera inauguré par Jean COSTA, le 4 octobre 1959.
Deux ans plus tard, un don permet de porter
l’instrument à 22 jeux.
Mais, l’orgue souffre de dégradations dès 1976.

En 1984, le facteur nantais Jean RENAUD restaure l’orgue de Montaigu,
qui comporte désormais 27 jeux et une console en fenêtre.
La mairie de la ville accepte ensuite la propriété de l’orgue de l’église,
qui sera inauguré le 14 octobre 1984,
avec la participation de Gaston LITAIZE.

Deux claviers (Grand Orgue, Récit Expressif), et un pédalier.
Une console en fenêtre et une mécanique suspendue.
Traction des registres par moteurs électriques.

L’orgue comporte 27 jeux
et quelques 1800 tuyaux.

Les commentaires sont fermés.